Passer au contenu principal Passer au pied de page du site

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

The Monthly Review : Les “stories” du mois de mars

il y a 10 jours
TikTok bientôt interdit aux États-Unis ?

TikTok bientôt interdit aux États-Unis ?

La Chambre des représentants américaine a approuvé un projet de loi visant à interdire TikTok des app stores aux États-Unis, à moins que la société mère chinoise du réseau social, ByteDance, n’accepte de céder l’application. Les abonnés seraient ainsi privés des futures mises à jour, signant l’obsolescence de TikTok aux États-Unis. Au centre des préoccupations, la sécurité des données et plus précisément le risque qu'une puissance étrangère puisse analyser les comportements des utilisateurs américains de TikTok. Ce projet de loi marque une nouvelle passe d’armes entre Washington et Pékin, les consommateurs américains ayant déjà été mis en garde contre les véhicules électriques chinois, qualifiés par le président Biden de « smartphones sur roues », tandis que les consommateurs chinois ont été invités à éviter les véhicules Tesla pour la même raison.

Hausses en vue au Japon

Hausses en vue au Japon

Au Japon, le « shunto », période traditionnelle des négociations salariales annuelles, s’est soldé par les hausses de salaires les plus importantes depuis 1991. En tête, Nippon Steel avec une hausse de 12 %. Étant donné que l’inflation se maintient toujours dans l’objectif de 2 %, la Banque du Japon a saisi l’occasion pour durcir sa politique monétaire ultra-accommodante. Après huit ans en territoire négatif, les taux d’intérêt s’établissent désormais à un peu plus de 0 %. Toutefois, la perspective de voir la Réserve fédérale américaine abaisser ses taux étant de plus en plus repoussée au second semestre, le dollar américain est resté un investissement plus attractif et le yen japonais s’est encore déprécié.

Reprise des introductions en bourse

Reprise des introductions en bourse

Aux États-Unis et en Europe, les marchés actions ont atteint des plus hauts historiques et les baisses de taux d’intérêt sont plus que jamais d’actualité, de quoi soutenir les introductions en bourse en ce bon début d’année. Les fonds levés sur les marchés américains ont triplé. Reddit, le réseau social, a pris 48 % après ses débuts à la Bourse de New York. Parmi les introductions européennes, le géant suisse de la dermatologie, Galderma, et l’aéroport international d’Athènes, ont plus que doublé leur valeur. La conjoncture est idéale pour la file de candidats aux introductions en bourse, notamment l’application de messagerie, Telegram, la marque italienne de chaussures de sport de luxe, Golden Goose, et le groupe de logiciels, Databricks, soutenu par Nvidia.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Les cookies utilisés permettent une meilleure expérience de navigation sur ce site.
En savoir plus