Passer au contenu principal Passer au pied de page du site

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

The Monthly Review : Les “stories” du mois d' août

il y a 7 mois
Un an plus tard

Un an plus tard

Le projet de loi sur l’énergie propre du président Biden, connu sous le nom de Loi sur la réduction de l’inflation (Inflation Reduction Act), a fêté son premier anniversaire. La législation, qui prévoit jusqu’à 369 milliards de dollars US d’allégements fiscaux et de subventions, a propulsé les États-Unis au rang de chef de file mondial des technologies vertes, en plus de faire progresser ses objectifs de zéro émission nette d’ici 2050. Cependant, des plaintes se sont élevées d’entreprises européennes et asiatiques qui estimaient être exclues de la manne d’investissements, entraînant un élargissement des crédits d’impôt accordés pour l’acquisition de véhicules propres. Des secteurs tels que les services aux collectivités et les transports ont déjà réagi positivement à cette « carotte ». Toutefois, il sera sans doute nécessaire de recourir au « bâton » pour persuader les secteurs automobile et aérien de réduire leurs émissions.

Un autre BRICS dans le mur ?

Un autre BRICS dans le mur ?

Le groupe des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) s’est réuni dans le cadre de sa quinzième conférence annuelle. À l’ordre du jour figuraient l’expansion du bloc des économies émergentes ainsi que l’accroissement des échanges commerciaux en monnaies locales. Les discussions ont même porté sur une future monnaie partagée, destinée à défier la domination du dollar américain. Dans le même temps, le secteur immobilier chinois fortement endetté a de nouveau fait la une des journaux, avec le dépôt de bilan aux États-Unis du principal constructeur d’appartements Evergrande. Les répercussions dans tout le secteur, qu’on estime à plus de 25 % du PIB chinois, pourraient inciter la prise de nouvelles mesures de relance intérieure pour soutenir le moral des investisseurs. 

Musk sur tous les fronts

Musk sur tous les fronts

Tesla a réduit les prix de ses véhicules électriques en Chine afin de grignoter des parts de marché au principal producteur local BYD. Le fondateur Elon Musk a soutenu l’idée de « sacrifier les marges pour fabriquer plus de véhicules » et a prévu de nouvelles baisses de prix. Il a par ailleurs présenté la première version destinée à la production de son pick-up électrique, connu sous le nom de Cybertruck, le « meilleur produit qu’il ait jamais conçu ». En outre, la situation chez X (Twitter nouvellement rebaptisé) semble plus stable. Son dernier rival Threads a acquis 100  millions d’abonnés dans les cinq jours qui ont suivi son lancement, un jalon que Twitter a mis cinq ans à franchir. Depuis, le nombre d’utilisateurs actifs quotidiens de Threads a chuté sous les 12 millions.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Les cookies utilisés permettent une meilleure expérience de navigation sur ce site.
En savoir plus